EUX PRÉSIDENTS x Épisode Numéro Un Pierre GATTAZ

 

 

AUDIENCE #4

 

 

Ils font, façonnent ou bousculent notre paysage économique et entrepreneurial…

Ils s’impliquent dans la vie de la cité pour promouvoir et porter leurs idées…

Pour ADEKWA et AUDIENCE, ils livrent leurs pensées et leurs projets présidentiels…

 

 

Épisode #1 : Pierre GATTAZ

 

 

ADEKWA Avocats Lille - Eux Présidents Site 01 - Pierre Gattaz

Pierre Gattaz est président du Medef depuis 2013

 

 

 

La prochaine mandature devra relever les défis immenses qui sont devant nous : le chômage et la sécurité.

 

 

Moi Président, je fixerai une ambition à la France avec un objectif qui sera au cœur de toutes mes propositions : le plein emploi pour tout le monde. L’emploi, la création d’emploi, seront le fil rouge de toutes les réformes que je proposerai.

 

Moi Président, j’activerai la « chaine implacable de l’emploi ». Je baisserai la fiscalité sur les entreprises afin qu’elles puissent être plus compétitives, dégager des marges pour investir, innover, exporter, et créer de l’emploi.

 

Moi Président, je libérerai le marché du travail afin de développer toutes les formes de travail, depuis le salariat jusqu’à l’autoentrepreneuriat. Je créerai une dynamique de création d’emplois en simplifiant le Code du travail afin qu’il ne soit pas un frein à l’embauche. Parallèlement je développerai la flexi-sécurité afin que toute personne en recherche d’emploi bénéficie d’une formation qui lui permette de rebondir rapidement mais aussi pour que tous les Français en activité puisse se former tout au long de leur vie professionnelle, la formation étant aujourd’hui, à l’heure du numérique, indispensable.

 

Moi Président, je réinventerai un nouveau modèle social qui prenne en compte la réalité économique, et permette à notre pays de se projeter dans le monde du XXIe siècle avec un dialogue social et économique revivifié au niveau national et performant au niveau de l’entreprise afin que celle-ci devienne la source principale des règles qui s’y appliquent.

 

Moi Président, je relancerai l’ascenseur social. Je réformerai le système éducatif en donnant la priorité à l’enseignement primaire afin que tout élève sortant de ce cycle sache lire, écrire et compter et connaisse les bases du numérique et de l’anglais; dans le secondaire, l’envie d’apprendre, le développement de l’esprit d’entreprendre seront valorisés et le système d’orientation sera revu. Enfin, les entreprises devront être au cœur de la voie professionnelle afin que l‘apprentissage et l’alternance redeviennent des voies d’excellence.

 

Moi Président, j’entreprendrai un vaste chantier de « simplification réglementaire et législative », avec des lois à durée déterminée de cinq ans, soumises à évaluation et la mise en place de binômes « haut fonctionnaire – chef d’entreprise » à la tête des administrations pour appliquer les mesures de simplification.

 

Moi Président, je recentrerai l’État sur ses missions régaliennes et je développerai son rôle de facilitateur afin de fluidifier au maximum les rapports entre les entreprises, les citoyens et l’administration à partir d’un modèle fondé sur la confiance et la responsabilité. A l’État contrôleur se substituera un État stratège qui prendra en compte les enjeux présents et futurs pour mieux assurer l’avenir.

 

Moi Président, je moderniserai la fonction publique en dématérialisant, grâce au numérique, les tâches les moins attractives afin de donner à ses agents la possibilité d’apporter une valeur ajoutée, développer leurs talents et leur créativité et de leur offrir de vraies perspectives de carrière avec un management transparent et stimulant

 

Moi Président, je veux redonner un souffle et une vision à la France. Régler le problème du chômage, c’est régler tous les autres problèmes, c’est régler le problème de l’insécurité, c’est donner une alternative durable à la tentation mortifère du repli sur soi. Retrouver une force économique avec des entreprises compétitives et responsables, c’est dégager des perspectives, faire revenir la confiance et donner de l’espoir à tous les Français. Après trois années passées à la tête du Medef, j’ai la conviction que cela est possible. Durant cette période, j’ai eu la chance de rencontrer des dizaines de milliers d’entrepreneurs dans toute la France et j’ai pu mesurer, l’audace, la créativité de ces Français entreprenants. Ces énergies et ces talents n’attendent qu’une chose : être encouragés et libérer leur potentiel. J’en suis convaincu, c’est en se rassemblant autour d’une vision ambitieuse capable d’entraîner tout le monde – étudiants, jeunes issus des banlieues et des zones rurales, fonctionnaires, salariés du privé, retraités, entrepreneurs – que notre pays retrouvera le rôle économique et le rayonnement qu’il n’aurait jamais dû cesser d’avoir.

 

 

Pierre GATTAZ

 

 

 

 

 

 

ADEKWA Avocats

Cabinet d’avocats

Lille  –  Roubaix  –  Douai  –  Valenciennes  –  Cambrai  –  Bordeaux