Vraies Gueules d’Assassins : les Avocats lillois font leur cinéma sur Public Sénat le 12 novembre

 

 

Robert Badinter, Vraies Gueules d'Assassins, Avocats Lille (ADEKWA Avocats)

 

 

|  par Ghislain HANICOTTE, Associé ADEKWA Avocats  |

Avocat au Barreau de Lille, Directeur exécutif de “Vraies Geules d’Assassins”

 

 

C’est une première : un film événement pour une date historique. En cette année du quarantième anniversaire de l’abolition de la peine de mort en France (1981 – 2021), l’Ordre des avocats au barreau de Lille a produit et réalisé un long-métrage documentaire inattendu et détonant : Vraies Gueules d’Assassins

 

 

À l’initiative du bâtonnier Marie-Christine Dutat et sous la direction de Me Ghislain Hanicotte, ce film retrace sans temps morts 200 ans de combats et propose des témoignages poignants et saisissants (Robert Badinter, Henri Leclerc, François Hollande, Bernard Cazeneuve, Cécile Coudriou…), rythmés par des images d’archives éloquentes. Avec émotion mais sans pathos, Vraies Gueules d’Assassins tend également le micro à des personnes impliquées à l’époque ou des victimes directement concernées aujourd’hui par la peine de mort à l’étranger. Une composition orchestrée de main de maître par la réalisatrice Alexia Hanicotte.

 

Après deux avant-premières à Lille qui ont réuni plus de mille personnes, la première diffusion nationale du film aura lieu, comme un symbole, le 12 novembre sur Public Sénat (à 22h, dans la case “Les vendredis de l’Histoire”). La veille d’une date tristement célèbre dans l’histoire récente de notre pays (attentats du Bataclan) au sortir de laquelle d’aucuns n’ont pas manqué de prôner un rétablissement de la peine capitale en France. Eric Ouzounian, qui a perdu sa fille Lola dans la salle de spectacle ce jour funeste de 2015, offre à ce titre un témoignage vibrant au cœur du film, se disant farouchement opposé à la peine de mort pour les terroristes.

 

Cet ovni cinématographique n’est ni plus ni moins qu’une première en France : jamais un Ordre professionnel ne s’était lancé dans une telle aventure pour finir sur grand et petit écran. Une occasion de rappeler le rôle de l’avocat au cœur de la société, parfois précurseur des combats historiques, souvent acteur de la société, toujours défenseur des droits de l’Homme.

 

À l’échelle d’une vie, 40 ans, c’est très long. Sur le plan de l’Histoire, c’est infinitésimal. Pour ne jamais oublier, se rappeler, ou simplement découvrir, ce film résolument intemporel sera par la suite diffusé dans les différents barreaux de France, dans les collèges et lycées, en Universités, mais également dans plusieurs prisons de l’Hexagone. Ce projet est porteur d’une forte visée pédagogique et didactique et les avocats ont ici à cœur de se faire le témoin de ce combat humaniste pour une abolition universelle.

 

Vraies Gueules d’Assassins est un rappel salutaire, une œuvre de transmission, une compilation de confessions, autant qu’une invitation à la réflexion.

 

 

Pourquoi Vraies Gueules d’Assassins ?

La réponse se trouve au sein du film : au-delà du côté énigmatique, c’est un clin d’œil et un hommage à Robert Badinter et à son indéfectible détermination, entamée au sortir de l’exécution sous la guillotine de Roger Bontems (1972). Ce jour-là, au pied de l’échafaud, tous, sauf peut-être le condamné lui-même, avaient…des vraies gueules d’assassins.

 

 

 

Vraies Gueules d'Assassins, Ghislain Hanicotte, Avocat Lille

Vraies Gueules d’Assassins, première diffusion nationale

le vendredi 12 novembre à 22h sur Public Sénat

 

À retrouver en replay ici